Comment arrêter les saignements de nez chez les chiens

Votre première réaction – autre que la panique – lorsque vous voyez du sang jaillir du nez de votre animal est le désir d’arrêter son saignement de nez. Les saignements de nez canins résultent de diverses causes. Si vous savez pourquoi il saigne, cela peut vous aider à déterminer la gravité de la situation. Formellement connu sous le nom d’épistaxis, la majorité des saignements de nez canins surviennent à cause d’un traumatisme, d’une infection des voies respiratoires ou d’un corps étranger dans le passage nasal. Même si le saignement s’arrête après le traitement à domicile, appelez votre vétérinaire dès que possible.

Reste calme

Le sang qui coule du nez de votre chien est un spectacle assez dérangeant, mais rappelez-vous que votre animal vous suit. Rester calmes vous-même et gardez-le calme. S’il est excité et que sa tension artérielle augmente, le saignement devient plus abondant. Notez si le sang sort d’une ou des deux narines – c’est une distinction importante à dire au vétérinaire.

Soins élémentaires

Mettez un sac de glace ou compresse froide sur le nez de votre chien, en exerçant une pression douce mais ferme. Cela aide à resserrer les vaisseaux sanguins et à arrêter le saignement. Si le saignement ne s’arrête pas ou ralentit considérablement en quelques minutes, ou s’il s’aggrave, emmenez votre chien chez votre vétérinaire ou chez un vétérinaire d’urgence. Si le saignement diminue mais que votre chien a des problèmes respiratoires, il a toujours besoin d’une visite immédiate chez le vétérinaire.

Traitement d’urgence

Votre vétérinaire peut endormir votre animal pour le calmer. Elle peut appliquer de l’épinéphrine sur son nez pour limiter les saignements. Si le saignement est très abondant, votre vétérinaire anesthésiera votre chien et lui remplira le nez de gaze. Cela contrôle le saignement par pression directe.

Examen vétérinaire

Pour déterminer la raison du saignement de nez, votre vétérinaire devra peut-être anesthésier votre chien pour examiner minutieusement son nez, sa bouche et sa gorge. Elle prélèvera également du sang pour des tests et effectuera une analyse d’urine et effectuera éventuellement des radiographies. Elle vous demandera également si vous avez récemment remarqué quelque chose d’inhabituel chez votre chien, notamment :

  • Vider des selles goudronneuses et sombres
  • Gonflement nasal ou facial
  • Vomissement avec apparition de marc de café
  • Se frotter les yeux ou éternuer
  • Assombrissement de la peau.

Informez votre vétérinaire de tout médicament ou supplément que votre chien reçoit et de tout traumatisme potentiel qu’il a pu subir. Faites-lui savoir si vous avez trouvé des tiques sur votre animal de compagnie, ou s’il est exposé à des animaux sauvages morts – éventuellement empoisonnés – ou s’il a eu accès à des rodenticides. En plus des résultats des tests, ces informations peuvent aider à identifier la cause du saignement de nez, ainsi que d’autres diagnostics et traitements.

Des astuces

  • Votre chien a probablement avalé une bonne quantité de sang pendant que son nez saignait. Attendez-vous à ce que ses excréments le lendemain deviennent sombres et goudronneux. C’est le résultat du sang dans les intestins, et normal dans les circonstances.

Source

Laisser un commentaire