Comment dresser des chiens de chasse au coyote

Les chiens de chasse au coyote aident les chasseurs à protéger le bétail du ranch, comme les veaux, les agneaux et les chevreaux, contre la prédation des coyotes. Ils jouent un rôle essentiel dans le contrôle de la population et la chasse aux peaux. Chaque rôle nécessite une quantité importante de formation et d’obéissance pour une chasse réussie et pour l’assurance de la sécurité des chiens.

Choisir un chien approprié

Bien que largement laissées aux préférences personnelles du chasseur, certaines caractéristiques d’un chien de chasse au coyote sont absolument nécessaires. Le chien doit posséder l’intelligence et la volonté d’être dressé. Il doit maîtriser l’obéissance ainsi que reconnaître le jeu du chat et de la souris qu’est la chasse au coyote. Il doit avoir une grande proie et avoir suffisamment d’endurance pour travailler pendant des heures. Le chien doit être suffisamment athlétique pour échapper à un coyote ou à une meute de coyotes, mais suffisamment fort pour se retourner et se battre s’il le faut. Il doit être au moins égal à la taille d’un coyote mais pas si grand que sa taille intimiderait et effrayerait sa proie. La race de chien préférée utilisée par de nombreux chasseurs de coyotes est le cur de montagne, ou un chien croisé qui comprend du cur. Les autres races utilisées dans la chasse au coyote comprennent les lévriers et autres races de chiens, les labradors et les chiens mélangés à des pit bull terriers.

Maîtriser l’obéissance de base

Avant de commencer toute formation avancée sur le terrain, votre chien doit d’abord maîtriser l’obéissance de base. Ceci est crucial pour le succès du dressage sur le terrain ainsi que pour la sécurité et le bien-être de votre chien. Si vous ne savez pas comment former votre chien à l’obéissance de base, inscrivez-vous à des cours de formation dans votre animalerie locale ou via votre refuge pour animaux local. Votre chien doit s’asseoir, rester, talonner et revenir sur commande avant de passer à un entraînement sur le terrain.

Début du travail sur le terrain

Passez beaucoup de temps à construire une base solide avec votre chien avant de vous lancer dans une véritable chasse avec lui. Commencez par l’exposer à tout ce qui est possible, en le gardant en laisse de 20 à 30 pieds lors de vos premières sorties. Présentez-lui des proies que vous ne voulez pas qu’il poursuive, comme des porcs-épics, des serpents et des mouffettes, et corrigez-le immédiatement lorsqu’il essaie de vous poursuivre. Une fois qu’il est à l’aise sur le terrain et qu’il peut résister de manière fiable à la poursuite de tout ce qui court, sautille, glisse ou se faufile, vous pouvez commencer à lui permettre de se déchaîner lors de vos sorties.

Présentation du coyote

Emmenez votre chien avec vous plusieurs fois pendant que vous chassez le coyote. Pour ces premières sorties, gardez-le attaché dans un endroit sûr, de préférence là où il peut voir le coyote lorsque vous l’appelez, mais hors de portée de tir et suffisamment loin du coup de canon de votre arme pour protéger son ouïe. Essayez de lui faire voir tout ce qui se passe. Une fois que vous avez appelé le coyote et l’avez abattu, relâchez votre chien et laissez-le trouver l’animal abattu. Félicitez-le bien quand il le trouve. Une fois qu’il a appris à trouver un coyote abattu, demandez à un ami de tirer la carcasse du coyote de plus en plus loin de votre stand, apprenant ainsi à votre chien à suivre le coyote sur de plus grandes distances.

Le chasseur de coyote bien équilibré

Une fois que votre chien aura maîtrisé les compétences de chasse et de pistage du coyote et qu’il pourra revenir vers vous de manière fiable sur commande, il se révélera un compagnon utile sur le terrain. Il sera capable de leurrer, d’attirer l’attention des coyotes et de les attirer dans le stand, ainsi que de suivre et de récupérer les animaux blessés. Il fournira non seulement une compagnie bienvenue lors de votre chasse, mais augmentera également le succès de la chasse.

Source

Laisser un commentaire