Comment se familiariser avec un cheval

Amener un nouveau cheval dans votre bergerie peut être intimidant pour vous et le cheval, mais vous pouvez rapidement apaiser ses peurs et vous familiariser avec ses besoins et sa personnalité. Traitez-le avec douceur et donnez-lui suffisamment de temps pour s’acclimater à sa nouvelle situation avant de l’emmener faire un tour.

La sécurité d’abord

Même les chevaux doux peuvent devenir agités lorsqu’ils rencontrent un nouveau propriétaire et déménagent dans une nouvelle maison. Demandez aux propriétaires précédents si le cheval semblait plus à l’aise dans la grange ou à l’extérieur dans un pâturage ou un paddock. Faites des mouvements lents et faciles lorsque vous manipulez un nouveau cheval afin de ne pas l’effrayer et gardez vos mains loin de son visage et de sa queue pendant les deux premiers jours. Mettez-le dans une stalle, si c’est sa préférence, ou dans un enclos pendant au moins quelques heures pendant qu’il s’habitue aux nouvelles vues et odeurs, mais ne restez pas là avec lui ; laissez-le explorer pendant que vous êtes à proximité, mais donnez-lui un peu de temps pour se calmer avant de le manipuler.

Lui faire visiter

Lorsqu’il est suffisamment calme pour être manipulé, menez votre nouveau cheval dans sa maison. Laissez-le sentir votre odeur en lui donnant de la nourriture fraîche et de l’eau, que ce soit dans sa stalle ou à l’extérieur. Conduisez-le à la nourriture et laissez-le manger s’il le veut, puis promenez-le autour de la grange ou des bords extérieurs de l’enclos. Si vous avez d’autres chevaux, laissez-le les renifler par-dessus la clôture pendant votre visite. Le promener en laisse vous aide à en savoir plus sur ses manières et son entraînement pendant qu’il se familiarise avec votre odeur. S’il s’agit d’un cheval qui aime être dans son box, sortez-le pour plusieurs courtes promenades, en le ramenant dans sa zone de sécurité et sa nourriture pour une pause entre chaque balade.

Toilettage

La plupart des chevaux aiment être brossés, ce qui vous permet de faire connaissance avec lui tout en l’aidant à se détendre. Attachez-le à un poteau à l’extérieur ou sur le bord intérieur de votre grange, tourné vers l’extérieur, afin qu’il puisse regarder autour de lui pendant que vous le toilettez. Gardez le toilettage simple, en utilisant des brosses de base pour son corps. Commencez par son dos et ses côtés, puis passez à son cou. Ne vous précipitez pas pour lui caresser la tête ; les chevaux ont tendance à être nerveux à propos de leurs yeux et de leur bouche, mais essayez de vous gratter les oreilles ou sous la mâchoire lorsque le cheval semble détendu, par exemple lorsque sa tête repose légèrement plus haut que sa poitrine – plutôt que le cou étendu – lorsque ses oreilles sont immobiles et sa queue est basse. S’il rejette la tête en arrière lorsque vous l’atteignez, attendez et réessayez plus tard. Brossez sa queue plus tard. Si vous vous tenez derrière lui avant qu’il ne vous fasse confiance, il pourrait être effrayé. Aussi, évitez de l’asperger d’eau ou de spray anti-mouches, et n’essayez pas de nettoyer ses sabots le premier jour. Ceux-ci peuvent effrayer les chevaux qui ne vous connaissent pas encore tout à fait.

Équitation

Vous ne devriez pas essayer de monter votre nouveau cheval pendant les deux premiers jours, mais vous pouvez vous faire une idée de son comportement. Le tenir sur une longue laisse avec une corde enroulée dans une main vous aide à le déplacer en cercle et à tester son entraînement. Tournez-vous avec lui alors qu’il se déplace autour du cercle près de l’extrémité de la laisse et tirez doucement sur la laisse pour voir s’il se rapproche. Agitez la corde enroulée pour l’accélérer ou touchez son côté avec la corde s’il est assez proche. Répéter cela pendant les deux premiers jours vous aide à apprendre son niveau d’entraînement pendant qu’il se fait une idée de vos commandes. Lorsque vous êtes prêt à le préparer pour l’équitation, laissez-le sentir tout avant de le mettre sur lui, y compris la bride et le tapis de selle. Lui donner beaucoup de friandises pendant que vous enfilez la sellerie peut le rendre plus confortable, tout comme le promener pendant qu’il porte sa selle avant de monter dessus. Il est préférable de rester dans votre pâturage ou votre cour pour la première sortie, ce qui vous donne à tous les deux l’occasion d’apprendre le style de l’autre avant de partir loin de chez vous.

Source

Laisser un commentaire