Comment traiter une maladie du foie chez le chien

Si vous essayez de trier la meilleure approche pour traiter la maladie du foie de votre chien, considérez que la maladie du foie est une catégorie assez large, se référant à toute condition médicale affectant le foie de votre chien. Avant que le vétérinaire ne détermine la meilleure approche pour soigner votre chien, il devra comprendre exactement de quel type de maladie du foie souffre votre chien. Les options de traitement des maladies du foie comprennent les médicaments, les suppléments et la chirurgie.

Types et symptômes de la maladie du foie

Les maladies du foie chez les chiens peuvent être classées comme chroniques ou aiguës, ce qui est plus courant. Une maladie hépatique chronique peut être causée par des facteurs génétiques, des toxines ou des infections, comme l’hépatite ou la leptospirose, ou elle peut être idiopathique. Les causes de l’hépatite aiguë comprennent les traumatismes, les infections et les toxines. Malgré les différences de type et de cause potentiels, les symptômes sont en grande partie les mêmes, notamment la jaunisse, la diminution de l’appétit, l’augmentation de la soif et de la miction, les vomissements, la léthargie et la diarrhée. Les analyses de sang et d’urine, les échographies, les radiographies et les biopsies sont autant d’outils que le vétérinaire utilise pour déterminer la cause de la maladie du foie, qui dictera le traitement.

Traitement conventionnel

Le traitement conventionnel des maladies du foie utilise une variété de médicaments pour traiter la cause et les symptômes du dysfonctionnement du foie. Par exemple, un chien atteint d’hépatite chronique bénéficiera de corticostéroïdes pour réduire l’inflammation et les cicatrices. Les antibiotiques sont généralement prescrits en cas d’infection ou si le chien est vulnérable à une infection secondaire. Les médicaments antinauséeux, tels que la cimétidine, sont souvent utilisés pour minimiser les vomissements et prévenir les ulcères d’estomac. La thérapie liquidienne est courante dans le traitement des maladies du foie, pour empêcher le chien de se déshydrater et pour aider à maintenir l’équilibre de ses électrolytes. Dans le cas du cancer du foie, une chimiothérapie et une intervention chirurgicale pour enlever le lobe affecté sont souvent nécessaires.

Aide diététique

L’alimentation peut jouer un rôle important pour favoriser la bonne santé du foie. Une partie du travail du foie consiste à détoxifier l’ammoniac et à le transformer en urée qui sera excrétée par les reins. Si le foie est compromis, il n’est pas capable de métaboliser correctement l’ammoniac, ce qui entraîne une accumulation d’ammoniac qui peut affecter le cerveau. Par conséquent, il est important de minimiser la production d’ammoniac, qui se fait en utilisant des protéines à haute valeur biologique, qui peuvent être absorbées et utilisées facilement. Les œufs et le poisson ont la valeur biologique la plus élevée, par rapport au maïs et au soja, qui sont beaucoup plus faibles. Les glucides hautement digestibles, tels que les pommes de terre et le riz blanc, sont également recommandés pour minimiser la production d’ammoniac et fournir de l’énergie. Les légumes ont une double fonction en fournissant des fibres et en agissant comme une source de glucides complexes. Bien sûr, d’autres conditions médicales affecteront les choix alimentaires, il est donc sage de collaborer avec votre vétérinaire pour choisir le bon régime pour votre chien.

Suppléments

Les suppléments peuvent être utiles pour traiter les maladies du foie. Le chardon-Marie, autrement connu sous le nom de silymarine, est un supplément populaire pour la condition. Il agit en déplaçant les toxines dans le foie et en incitant l’organe à se régénérer plus rapidement en favorisant la production de nouvelles cellules hépatiques. La S-adénosylméthionine, ou SAMe, est produite naturellement par le foie pour soutenir sa fonction et sa structure. Disponible sous forme de complément alimentaire, la SAMe peut protéger le foie contre de futurs dommages et peut aider le foie à se réparer. D’autres suppléments potentiellement utiles pour un chien atteint d’une maladie du foie sont la vitamine E et la vitamine K, ainsi que la choline, la bardane, la réglisse et la racine de pissenlit.

Diagnostic précoce pour la régénération

Le traitement d’une maladie du foie chez un chien dépend de sa condition et de la rapidité avec laquelle elle est diagnostiquée. Étant donné que le foie est capable de se régénérer, un traitement précoce peut faire une énorme différence dans l’issue de la maladie. Des soins de soutien sous forme de liquides et de thérapie nutritionnelle, tels que le gavage, sont souvent nécessaires, quelle que soit la maladie, tandis que d’autres protocoles de traitement dépendront de la condition unique.

Source

Laisser un commentaire