Comportements appris des chevaux – .

Vous entraînez votre cheval chaque fois que vous le manipulez, que vous l’entraîniez formellement ou non. Un cheval apprend par l’expérience ; lorsqu’il est manipulé et monté correctement, il devient un compagnon bien dressé et bien élevé. D’un autre côté, un cheval mal manipulé apprendra rapidement à se comporter comme une menace.

Comportement inné versus comportement appris

Les chevaux démontrent à la fois des comportements innés et des comportements appris. Les comportements innés sont instinctifs — ils n’ont pas besoin d’être enseignés. Les comportements innés comprennent la marche, la respiration et l’alimentation, parmi beaucoup d’autres qui varient selon les espèces et même les races. Les comportements appris sont enseignés, soit intentionnellement, soit à travers les propres expériences de vie des chevaux. Par exemple, les jeunes chevaux ne savent pas automatiquement qu’il faut marcher jusqu’à la porte à l’heure du repas, mais ils apprendront rapidement qu’être à la porte tôt le matin mènera à un repas.

Apprendre des chevaux

Les chevaux commencent à apprendre le jour de leur naissance. Les jeunes poulains observeront comment leurs mères réagissent aux humains et s’adapteront rapidement. Les poulains avec des mères amicales et sociales sont plus susceptibles d’accepter un contact humain précoce que ceux dont les premières expériences avec les gens impliquent des mères nerveuses et craintives qui tentent de s’échapper, encourageant passivement leurs poulains à réagir de la même manière. Pendant ce temps, lorsque les poulains sevrés sont sortis avec des chevaux plus âgés, les chevaux plus âgés leur apprennent à faire attention à leurs manières parmi les membres du troupeau. Les jeunes chevaux qui se conduisent mal et offensent les chevaux plus âgés seront rapidement corrigés sous forme de morsures ou de coups de pied. La douleur qui en résulte enseigne aux jeunes chevaux des leçons qu’ils ne risquent pas d’oublier.

Apprendre des gens

Votre jeune cheval apprend à se comporter avec les gens en suivant les signaux qu’il reçoit de ses maîtres. Une bonne manipulation constante apprend à un jeune cheval à être respectueux et réactif aux demandes humaines. Un cheval apprend à quoi s’attendre de votre routine quotidienne, puis trouve comment modifier son propre comportement pour maximiser les récompenses qu’il obtient. Par exemple, un cheval peut essayer d’entrer en premier pour manger ou baisser la tête pour accepter un licol ou une bride. Un cheval ne vient pas instinctivement à la porte lorsqu’un humain s’en approche en portant un licou. Le cheval vient à la porte parce qu’il a appris que venir à la porte lui apporte de la nourriture et de l’attention.

Comportements mal appris

L’inconvénient des modèles de comportement appris est que les mauvais comportements peuvent être appris aussi rapidement que les bons. Un cheval qui est constamment autorisé à s’en tirer avec des comportements moins que souhaitables pensera qu’une mauvaise conduite est acceptable et normale. Il peut mal réagir lorsqu’il est réprimandé pour ses comportements. Un cheval à problèmes est généralement créé par une mauvaise manipulation constante ou par le cheval qui ressent de l’inconfort lorsqu’il est manipulé.

Source

Laisser un commentaire