Cycle de reproduction des lézards dragons barbus – Animaux de compagnie sur maman …

Les dragons barbus (Pogona vitticeps) appartiennent à un petit groupe de reptiles qui semblent apprécier les affections d’un compagnon humain. Ces lézards barbus exécutent un rituel de parade nuptiale similaire à celui de nombreux autres animaux sauvages. En captivité, vous pourriez trouver ce comportement amusant, car il implique certains « mouvements de danse » et des démonstrations d’affection.

Dans la nature

Les dragons barbus sauvages deviennent sexuellement matures lorsqu’ils ont entre 1 et 2 ans. L’accouplement a lieu pendant les mois d’été, entre septembre et mars dans leur Australie natale. En captivité, de nombreux éleveurs offrent une période de brumation aux dragons avant l’accouplement, bien que ce ne soit pas toujours nécessaire. La brumation est similaire à l’hibernation, bien que le corps du dragon ne subisse pas de changements extrêmes. La période de brumation est offerte pour imiter quelque peu l’hiver. Le cycle d’accouplement implique des mâles territoriaux et des danses d’accouplement complexes entre mâles et femelles. Une fois gravide, une femelle cherchera un site acceptable pour pondre et enterrer ses œufs.

La danse

Pendant la parade nuptiale, les mâles et les femelles exécutent une sorte de danse, se signalant mutuellement leur acceptation. En captivité, une femelle qui ne veut pas ou n’est pas prête à s’accoupler tentera d’échapper au mâle, souvent en griffant les côtés de l’enceinte. Une femme consentante, cependant, exécutera la danse avec son futur compagnon. Le mâle hochera la tête assez férocement et affichera sa barbe, qui s’assombrit souvent. Une femme soumise répondra avec des mouvements de tête plus lents et, dans de nombreux cas, effectuera la « vague de bras » soumise, un geste utilisé par les hommes et les femmes pour montrer leur soumission.

Copulation et gravité

La danse peut être la partie la plus longue du cycle de parade nuptiale, car la copulation réelle peut prendre moins d’une minute. Une fois que les partenaires se sont acceptés, le mâle monte rapidement sur le dos de la femelle, la mordant souvent sur la partie charnue de son cou. Les deux entrelacent leurs queues et la copulation a lieu. La femelle peut résider avec le mâle jusqu’à ce qu’elle montre des signes de besoin de pondre ses œufs. Les femelles pondent généralement leurs œufs trois à cinq semaines après une copulation réussie.

La ponte

Placer la femelle gravide seule dans un enclos avec un milieu adapté à la ponte. Les barbus femelles enterrent leurs œufs dans un sol humide à l’état sauvage; un mélange humide, mais non mouillé, de terre et de vermiculite, ou de vermiculite et d’eau, constitue un milieu approprié pour la ponte en captivité. Une fois les œufs pondus en captivité, ils ont besoin d’une boîte d’incubateur avec le même milieu utilisé pour la ponte. La température doit rester au milieu des années 80 pour une incubation réussie. La période d’incubation est d’environ six à 12 semaines.

Source

Laisser un commentaire