Jusqu’où vont les nids de fourmis ?

Les nids de fourmis, également appelés fourmilières ou monticules, sont des réseaux complexes de tunnels et de chambres qui peuvent s’étendre profondément sous terre, jusqu’à plusieurs pieds dans les airs ou même haut dans les arbres. Plus de 12 400 espèces de fourmis peuvent être trouvées dans le monde, et toutes ne pénètrent pas dans le sol – certaines forment de grands monticules hors sol ou des abris tissés faits de feuilles, tandis que d’autres utilisent leur propre corps pour créer un abri.

Nids souterrains

La majorité des espèces de fourmis nichent dans le sol, creusant de grands labyrinthes de voies et de chambres sous la surface de la terre. La profondeur de ces colonies compliquées peut varier considérablement d’une espèce à l’autre. Pogonomyrmex badius, ou la fourmi moissonneuse de Floride, peut construire un nid jusqu’à 3 mètres de profondeur chaque année, tandis que la plus grande espèce de fourmi de Floride, Camponotus socius, creuse des tunnels à seulement 60 centimètres dans le sol. Le Messor aciculatus du Japon détient le record des nids les plus profonds, qui peuvent s’étendre jusqu’à 4 mètres sous terre.

fourmilières

Les fourmis des bois construisent leurs maisons à la fois dans le sol et au-dessus du sol, avec un monticule typique mesurant un peu plus d’un demi-mètre de haut et composé de feuilles et de brindilles de la zone environnante. En 2005, une fourmilière a été découverte dans le Northumberland, en Angleterre, qui mesurait plus de 1,7 mètre de haut, avec un vaste réseau de tunnels souterrains en dessous. Les fourmis des bois passent l’été dans le nid supérieur au-dessus du sol, puis se retirent sous le sol en hiver lorsque les températures se refroidissent.

Nids tissés

Les fourmis tisserandes, plutôt que d’utiliser le sol comme fondation pour leurs maisons, choisissent de construire leurs nids haut dans la cime des arbres des forêts tropicales. De longues chaînes de fourmis ouvrières collent et serrent les feuilles avec une sécrétion formée par leurs larves. Une fois terminé, le nid de feuilles tissées ressemble à un ballon de football en taille et en forme.

Bivouacs

Les bivouacs sont des nids temporaires et mobiles formés par les corps de fourmis vivantes en reliant leurs pattes les unes aux autres. Ces nids, plutôt que d’être cachés sous terre, sont formés dans des espaces ouverts et peuvent s’étendre de colonies de seulement 80 000 fourmis à plus de 300 000 corps enfermés ensemble.

Source

Laisser un commentaire