Les chevaux ferment-ils les yeux quand ils dorment ?

Votre cheval n’a peut-être jamais passé de temps dans la nature, mais il partage néanmoins des traits avec ses homologues indomptables et ses ancêtres, affinés par des années d’évolution. Comprendre ces traits peut vous aider à comprendre pourquoi votre cheval dort d’une manière particulière, tout en appréciant qu’il a des préférences comme vous. Ces préférences changent généralement avec l’âge.

Yeux fermés et ouverts

Les chevaux peuvent dormir les yeux fermés ou ouverts – et quelque part entre les deux, les paupières à moitié fermées. Que les yeux de votre cheval soient ouverts ou fermés est probablement une indication de la qualité de son sommeil, les yeux ouverts indiquant un sommeil plus léger. Pour obtenir ce sommeil REM profond ou à mouvements oculaires rapides dont les humains ont besoin, il doit avoir les yeux fermés.

Debout

Non seulement votre cheval peut dormir les yeux ouverts, mais il peut aussi dormir debout ; en fait, la plupart de son temps de sommeil se fait de cette façon. Il a un mécanisme pratique dans ses jambes appelé «appareil de maintien», lui permettant de détendre ses muscles tout en gardant ses jambes verrouillées en position pour le maintenir debout. Il en profite également lorsqu’il se détend après un entraînement intense, pour donner une pause à ses muscles fatigués. Si votre cheval est debout, les yeux ouverts, regardez sa lèvre inférieure et ses pattes postérieures : Si sa lèvre inférieure est détendue et tombante, et qu’il a une patte arrière relevée ou appuyée sur sa pointe, il dort ou somnole.

Allongé

La façon dont votre cheval est construit rend la position couchée pendant de longues périodes difficile et dangereuse. Physiologiquement, les jambes de votre cheval supportent beaucoup de poids interne, donc rester allongé pendant une longue période peut en fait exercer une pression sur ses organes. Pour les chevaux plus âgés en particulier, il devient difficile avec l’âge de se lever. Les jeunes chevaux ont généralement besoin de plus de sommeil, vous êtes donc susceptible de les voir se coucher plus fréquemment que leurs homologues adultes.

Alerte aux prédateurs

Votre cheval est une proie, et son mécanisme de sommeil et ses préférences reflètent cela, même s’il n’est pas susceptible d’être attaqué par une meute de pumas à côté de sa grange. En étant capable de dormir debout, il est capable de se mettre rapidement hors de danger sans se démener pour se lever et fuir. Au sein d’un groupe de chevaux, si un ou plusieurs sont couchés, vous êtes susceptible d’en voir au moins un qui ne l’est pas afin qu’il puisse garder un œil sur le danger.

Source

Laisser un commentaire