L’habitat naturel des ratons laveurs – .

Les ratons laveurs sont des créatures intrigantes, avec leurs masques espiègles et leurs mains agiles. Il est difficile d’éviter de voir des ratons laveurs, car leur habitat s’est étendu au fil du temps. Si vous ne voulez pas qu’ils fouinent dans votre maison, sécurisez vos poubelles et limitez l’accès à toute nourriture, y compris votre jardin, dans votre cour.

Géographie

Les ratons laveurs sont nombreux dans la majeure partie de l’Amérique du Nord, mais vous ne les verrez pas dans certaines parties des montagnes Rocheuses et dans certains États du sud-ouest. Ils s’étendent jusqu’au Canada, jusqu’au Mexique et dans la région nord de l’Amérique du Sud. Les introductions réussies ailleurs dans le monde, comme la Russie, le Japon et l’Allemagne, ont étendu leur portée à l’échelle mondiale.

Habitat en évolution

Il était une fois ces créatures qui se nourrissaient le long des berges tropicales. Ils ont élargi leur habitat en se déplaçant vers le nord et en s’adaptant au territoire qui leur convenait. Créatures astucieuses, ils ont appris à se réfugier dans des granges pour rester au chaud pendant les froids hivers nordiques. Au fur et à mesure que leur habitat naturel se rétrécit, ils se sont adaptés à la vie urbaine et il n’y a pas beaucoup d’endroits qui leur sont interdits. Que ce soit à la ferme ou en ville, dans un marais ou une prairie, ou en forêt, ces personnages adaptables trouveront un chez-soi.

Maison

La maison d’un raton laveur dépend de son habitat. Les ratons laveurs préfèrent les zones sombres, sèches et chaudes qui offrent une protection contre les prédateurs tels que les meutes de chiens ou les coyotes. Les cavités d’arbres ou les bûches creuses conviennent parfaitement comme lieu de repos, tout comme une caverne rocheuse. Bien sûr, la vie urbaine n’offre souvent pas de telles opportunités, mais le raton laveur décontracté peut se débrouiller en profitant des tuyaux d’évacuation, des vides sanitaires, des sous-sols et des greniers.

Aliments

L’habitat influence le régime alimentaire du raton laveur. Dans la nature, ces types mangent des vers, des grenouilles, des poissons, des noix, des insectes, des oiseaux, des larves, des œufs, des serpents et des fruits. S’ils habitent à la ferme, ils profiteront de ce qui est disponible à la ferme, mangeant du maïs, des fruits du verger et de la volaille. Leurs pattes et leurs doigts distinctifs sont utiles en milieu urbain, leur permettant de retirer les couvercles des poubelles et de chercher de la nourriture dans les ordures. Dans les régions nordiques, les ratons laveurs se gavent souvent au printemps et en été pour stocker de la graisse corporelle pour l’hiver, où ils passeront une grande partie de leur temps à dormir dans leurs tanières.

Source

Laisser un commentaire