Points de pression d’accupression dans l’oreille

Un ancien art de guérison, l’acupression améliore le confort, la stabilité émotionnelle et la santé physique d’un chien sans l’utilisation d’aiguilles comme l’acupuncture. Les praticiennes de l’acupression animale Amy Snow et Nancy Zidonis définissent les points d’acupuncture comme des « réserves d’énergie situées le long des méridiens qui sont utilisées pour équilibrer l’énergie ». Le système des méridiens transporte l’énergie Chi (prononcé « Chee ») vers toutes les parties du corps pour établir la vitalité. Lorsque le Chi ou « l’énergie vitale » du corps est déséquilibré en raison d’un chemin méridien bloqué ou encombré, la maladie peut s’installer. L’acupression rétablit le flux d’énergie Chi positif.

Technique d’acupression

Les praticiens d’acupression commencent par le haut de l’oreille et travaillent vers le bas. Une main travaille les points, tandis que l’autre repose près de la base de l’oreille pour fournir un soutien ou ressentir les réactions au travail. La pression est doucement appliquée à un angle de 90 degrés sur la ligne méridienne située le long de l’oreille pendant environ 30 secondes, dit Snow. L’index et le pouce sont utilisés pour travailler le long des oreillettes.

Ouverture de la session d’acupression

Les séances d’acupression commencent par un massage des oreilles. Les oreillettes sont doucement retirées de la base et étirées latéralement. Un praticien d’acupression répète ce mouvement de caresses plusieurs fois sur les deux oreilles jusqu’à ce que des signes de libération comme le bâillement ou le léchage se produisent.

Point d’acupuncture de l’oreille 1 : le bout de l’oreille ou « point de choc »

Le bout de l’oreille ou « point de choc » est l’un des points de travail les plus fréquents suite à un accident ou un traumatisme et sert à empêcher un chien d’entrer en état de choc. Un praticien d’acupression exerce une pression directe sur les extrémités de l’oreille – une à la fois – et alterne le travail ponctuel pour contrer le stress intense. Cette méthode peut être effectuée sur le chemin du bureau d’un vétérinaire pour un traumatisme.

En synchronisant sa respiration avec les respirations du chien, l’acupresseur favorise la relaxation pendant qu’il tient le point. Cette technique peut également accélérer la récupération après une intervention chirurgicale ou aider un chien épileptique en réduisant la fréquence et l’intensité des crises.

Point d’acupuncture de l’oreille 2 : l’articulation du grasset

Situés à mi-chemin des zones intérieures des deux oreilles, les plus proches de la couronne de la tête et à environ un demi-pouce vers le centre des oreilles se trouvent les points d’acupuncture de l’articulation du grasset (genou). La pression appliquée à ce point favorise le soulagement de l’arthrite chez le canin gériatrique, ou le jeune chien qui s’est déchiré un ligament croisé ou s’est blessé au genou.

Point d’acupuncture de l’oreille 3 : Base de l’oreille ou point sinusal

Situés à un tiers de la base des oreilles à l’extérieur des oreilles se trouvent les points d’acupuncture du nez ou des sinus. Les praticiens appliquent une pression douce mais intentionnelle sur ces points pour aider à éliminer les infections des voies respiratoires supérieures, tant qu’une forte fièvre n’accompagne pas l’infection.

Les oreilles sont un hologramme du corps

« Les oreillettes et les zones externes de l’oreille sont un hologramme pour tout le corps », explique Buddha Dog. « Le méridien triple réchauffeur, le contrôleur de la circulation du corps, encercle l’oreillette. Masser l’oreille et le rabat détendra et revigorera tous les organes du corps ». De nombreux points d’acupuncture auriculaires correspondent au foie, aux reins, au cœur et aux organes reproducteurs via le méridien triple réchauffeur qui traverse les oreilles et se connecte aux autres méridiens majeurs du corps de l’animal.

Contre-indications

Le traitement d’acupression ne doit pas être administré juste après qu’un chien a mangé; trois à quatre heures doivent être autorisées avant une séance. Après un exercice rigoureux, un chien doit se refroidir avant de recevoir un traitement. En cas de forte fièvre ou de maladie infectieuse, évitez l’acupression.

Source

Laisser un commentaire