Qu’est-ce qu’un dendroctone du tapis et à quoi ressemble-t-il ? – Animaux sur …

Collectivement, quatre espèces d’anthrènes des tapis sont plus importantes sur le plan économique que les mites des vêtements, responsables des pertes de tissus au cours du processus de fabrication et de stockage, et d’innombrables petits dommages dans les ménages à travers l’Amérique du Nord. Charognards voraces, leurs larves se déplacent dans les maisons, les usines, les entrepôts et les musées à la recherche de nourriture, détruisant les tissus, les tapis, les tissus d’ameublement et les produits animaux sur leur passage.

Anthrènes des tapis adultes inoffensifs

Nommés d’après leur prédilection larvaire pour les tapis de laine, les anthrènes des tapis ont une métamorphose complète en quatre stades de vie distincts; embryon ou œuf, larve, pupe et imago ou adulte. Membres de la famille des Dermestidae, les anthrènes des tapis appartiennent à l’ordre des Coléoptères. Fréquemment observés sur les fleurs autour des maisons et autres bâtiments, les adultes se nourrissent du nectar et du pollen d’une variété de plantes. Ils entrent dans les bâtiments au printemps et au début de l’été. Petits et discrets, ils se font rarement remarquer à l’intérieur, préférant les coins sombres et calmes où ils déposent leurs œufs, puis meurent peu de temps après. Ils ne causent aucun dommage à l’intérieur.

Coléoptère noir des tapis

Les anthrènes noires des tapis (Attagenus megatoma) sont les plus répandues et les plus abondantes des anthrènes des tapis et causent les plus grands dégâts. Les adultes noirs brillants sont de forme ovale allongée avec des pattes brunâtres et atteignent 1/4 de pouce de long. Dans les cinq jours suivant la sortie de leur chrysalide, les femelles déposent environ 50 œufs sur une période de trois semaines dans la charpie, les conduits d’aération et sous les plinthes.

Éclosion dans les 11 jours, les minuscules larves en forme de cigare ont une longue brosse de poils de queue et sont brun clair à noir. Au cours d’une série de cinq à 11 mues, ils atteignent près de 1/2 pouce de long, se nymphosent jusqu’à 24 jours, puis émergent à l’âge adulte. Les larves évitent la lumière et se trouvent souvent dans les placards, les bords des tapis ou enroulées dans des tissus en laine. Ils se nourrissent principalement de matières animales mortes, de poils, de fourrures, de peaux, de cornes et de vêtements de laine et de soie dans lesquels ils font de grands trous irréguliers. Ils infestent également les céréales, les grains entreposés et les noix.

Coléoptère des tapis variés

Les anthrènes des tapis variés (Anthrenus verbasci) sont ronds et beaucoup plus petits que les anthrènes des tapis noirs, avec un motif panaché de blanc, de brun et de jaune sur le dos. Les larves éclosent en 17 à 18 jours et, sur une période de sept à 11 mois, elles muent sept à huit fois. Les larges larves poussent jusqu’à 1/4 de pouce de long et ont trois paires de gazons au bout de leur abdomen. À l’extérieur, les larves sont communes dans les nids d’oiseaux et d’araignées. À l’intérieur, ils se nourrissent d’éléments tels que la laine, les tapis, les peaux, les plumes, les cornes, les os, les pupes d’insectes, les collections d’insectes, la farine de seigle, le maïs et le poivron rouge.

Coléoptère commun des tapis

Les anthrènes communes des tapis se distinguent par un motif varié d’écailles blanches et orange sur leur dos gris à noir avec une bande d’écailles rouge orangé au milieu. Les petites femelles rondes déposent 30 à 40 minuscules œufs blancs qui éclosent en 10 à 20 jours. Brun rougeâtre, les larves allongées de forme ovale sont couvertes de poils noirs ou bruns hérissés et atteignent ¼ de pouce de long, en moyenne six mues sur 60 à 70 jours. Ils se nourrissent d’articles tels que la laine, les fourrures, les plumes et la soie; problème courant dans les musées, ils se nourrissent de spécimens d’animaux morts et de collections d’insectes.

Scarabée de tapis de meubles

Nommés pour leur habitude d’attaquer les meubles rembourrés, les coléoptères des meubles (Anthrenus flavipes) sont de petits coléoptères ronds avec une marbrure d’écailles jaunes et blanches sur leur dos noir et une épaisse couche d’écailles jaunes sur le dessus de leurs pattes. Les femelles pondent jusqu’à 100 œufs qui éclosent en trois semaines environ. Les larves sont de forme ovale allongée et couvertes de poils bruns hérissés, muant de six à 12 fois en six mois. Fréquemment trouvées rampant sur les meubles, les larves se nourrissent d’objets tels que les cheveux, le rembourrage, les plumes, la laine, les tapis, la fourrure, les poils, les cornes, la soie, le lin, le coton, la rayonne et le jute.

Source

Laisser un commentaire