Réactions aux antihistaminiques chez les chiens

Les allergies font partie des plaintes médicales les plus courantes chez les chiens. Alors que la plupart des humains réagissent aux allergènes en éternuant et en toussant, les chiens sont plus susceptibles de développer des problèmes de peau. Un traitement courant pour les allergènes chez les deux espèces est les antihistaminiques. Il est important de savoir lesquels utiliser et quels peuvent être les effets secondaires possibles.

Importance

Les allergènes causent des problèmes parce que le système immunitaire les reconnaît comme une menace pour le corps. Cela se produit généralement en raison d’une sursensibilisation, que ce soit à un allergène en suspension dans l’air ou à un type d’aliment. Une fois que l’allergène pénètre dans le corps de votre chien, le système immunitaire attaque les mastocytes de la peau, provoquant une libération d’histamine et les symptômes qui l’accompagnent. Les antihistaminiques peuvent empêcher cette libération, apportant un certain soulagement.

Les types

L’antihistaminique le plus couramment administré aux chiens est le Benadryl, également appelé diphendryamine. De nombreux vétérinaires utilisent une dose de 1 mg par livre de poids du chien. D’autres options incluent la clémastine, la chlorphéniramine et l’hydroxyzine. L’hydroxyzine est un antihistaminique très puissant et peut provoquer des effets secondaires plus graves que les types plus faibles.

Effets

Selon Vet Info, environ 15 à 20 % des chiens bénéficient de l’utilisation d’antihistaminiques seuls. Ce nombre augmente de 25 à 40 % lorsque les antihistaminiques sont utilisés en conjonction avec des inhibiteurs d’acides gras. Les vétérinaires recommandent d’essayer plusieurs antihistaminiques, car la réaction de chaque animal sera un peu différente.

Avertissement

Tous les antihistaminiques ne conviennent pas à votre chien. Les effets secondaires des antihistaminiques chez les chiens comprennent la somnolence et la léthargie. Certains chiens ont également de la diarrhée ou des nausées. Quelques-uns deviendront excitables et nerveux lorsqu’ils reçoivent certains médicaments antihistaminiques. Vous devriez les éviter. Si votre chien devient somnolent ou fatigué lorsque vous lui donnez des antihistaminiques, envisagez de les administrer la nuit, lorsque votre animal dormirait normalement.

Considérations

Un problème courant pour les propriétaires de chiens qui traitent leurs animaux avec des antihistaminiques est de déterminer la bonne dose. Vérifiez toujours auprès de votre vétérinaire avant de doser votre chien, même si vous avez le médicament chez vous. L’une des difficultés les plus courantes pour les chiens traités avec des antihistaminiques est que la dose initiale est trop faible. Chaque médicament a ses propres exigences posologiques. Suivez attentivement les instructions lorsque vous administrez des médicaments à votre animal.

Source

Laisser un commentaire